Agnès LEDIG - Mon coin lecture

Après les balades viennent parfois le repos, la détente donc je vous propose un peu de lecture en cette période estivale. Je ne suis pas une grande littéraire mais j'aime me poser sur mon canapé ou sur une chaise longue quand le temps le permet, lire un peu et m'évader. Et je peux aussi dire que la lecture m'inspire pour mes articles et enrichi mon vocabulaire. 

Je voulais vous parler de l'écrivaine Agnès Ledig. Je l'ai découvert avec le titre "Juste avant le bonheur".
Agnès Ledig a commencé à écrire en 2005, pour donner des nouvelles de son fils atteint d'une leucémie. Quand il est parti, il a fallu du courage, alors elle a continué à écrire.  En 2011, "Marie d'en haut" fût le coup de cœur des lectrices du Prix Femme Actuelle. Puis en 2013, c'est "Juste avant le bonheur" qui obtient le prix "Maison de la Presse" quelques semaines après sa sortie. 

Juste avant le bonheur

L'histoire
Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fée. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui tendre la main. Emu par leur situation, un homme généreux les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. La chance serait-elle enfin en train de tourner pour Julie ?

Agnès Ledig possède un talent singulier : celui de mêler aux épisodes les plus dramatiques de l'existence optimisme, humour et tendresse. Dans ce roman où l'émotion est présente à chaque page, elle nous fait passer avec une énergie communicative des larmes au rire, elle nous réconcilie avec la vie. Juste avant le bonheur fait partie de ces (trop) rares livres qu'on a envie de rouvrir à peine refermés, tout simplement parce qu'ils font du bien ! 

Mon avis
Cette histoire m'a fait sourire, m'a ému, à certains passages j'ai même versé plusieurs larmes. (trop sensible me direz-vous !!) Ce livre, je l'ai dévoré avec cette envie de ne pas le refermer. Une leçon d'espoir, lorsque l'on croit que tout est fini et finalement la lueur au bout du chemin que le bonheur peut encore arriver.

Afficher l'image d'origine

Marie d'en haut


L'histoire
À 30 ans, Marie a un caractère bien trempé et de la ressource. Lorsque Olivier, lieutenant de gendarmerie, débarque chez elle sans prévenir pour une enquête de routine, elle n’hésite pas à le ligoter pour lui faire comprendre explicitement qu’il n’est pas le bienvenu.
Mais cette carapace de femme forte dissimule ses fêlures. C’est grâce à Antoine, son meilleur ami, et Suzie, sa fille, que Marie trouve un sens à sa vie.
Et contre toute attente, Olivier va rejoindre le trio. Entre lui et Antoine, la guerre est déclarée. L’enjeu ? Le cœur de Marie.



Mon avis
Encore une histoire à dévorer !! Je me suis laissée emporter, avec toujours l'espoir. Une fois encore une belle leçon de vie. Ce roman mêlant amour, humour, tendresse et chagrins. 
Ce roman est différent de "Juste avant le bonheur", il est plus joyeux. Même si bien sûr certains passages sont tristes et émouvants, il reste moins dramatique. 
 
Afficher l'image d'origine

Et vous, vous lisez quoi cet été ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

De Portsall à Porspoder

Préparer Noël avec GIOTTO

Tout prêt de chez moi...