De Plougonvelin à Plouzané

"La solitude est l'état ponctuel ou durable,
 d'un individu seul qui n'est pas engagé dans aucun rapport avec autrui." 

Par une belle journée d'Automne, j'ai pris la route dès le matin. Un léger brouillard recouvrait le paysage. Le temps était d'une douceur en ce 5 octobre. J'avais envie de voyager, de découvrir des nouveaux paysages et surtout de prendre du temps pour moi sans contrainte. Cette journée m'a ressourcé, apaisée, libérée (non pas délivrée ;)).  

Je me suis arrêtée à Plougonvelin, qui se situe dans le Finistère à 20 kms à l'ouest de Brest. La côte de Plougonvelin est se caractérise par ses falaises de hauteur moyenne. On y trouve également dans l'anse de Bertheaume de nombreuses plages : Le Trez-hir, la Grève des Curés, Bertheaume, Sainte-Anne et Porsmilin (partagée avec Locmaria Plouzané). 

Les lieux emblématiques et très touristiques de Plougonvelin reste 
C'est au Trez-Hir que je me suis arrêtée pour me balader sur la plage. Sur certaines photos au loin, vous pouvez apercevoir le Fort de Bertheaume. 
En roulant, j'ai découvert la Plage Paradis. Un endroit idyllique. 
Ensuite, j'ai longé la côte pour découvrir les plages et les falaises. La mer était calme, l'air était doux, comme un parfum de vacances sans les touristes.
- La plage de Trégana -

J'ai terminé ma balade en solitaire par le Phare du Petit Minou, situé dans la commune de Plouzané. La mer si transparente me donnait envie de me baigner, 
mais je suis bien trop frileuse pour le faire. 

Ce phare indique aux bateaux, désirant se rendre à Brest, la route à suivre pour rentrer dans la rade. Il indique aussi un secteur rouge, qui signale le plateau des Fillettes , l'une des roches immergées du goulet de Brest. 
"Le Minou rougit quand il couvre les Fillettes".
J'ai apprécié ce moment et j'ai l'intention d'en avoir pleins d'autres. 
Des moments à moi pour ressourcer qui me donne le sourire toute la journée. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

- Petites choses simples à faire avant Noël -

Océanopolis Brest et l'univers du Plancton marin

35 ans, et puis c'est tout...